B I O


© Francis Nadeau Lussier
© Francis Nadeau Lussier

S T E P H A N I E  F R O M E N T I N  is a French-American choreographer and performer living in Montreal. She obtained her BFA with distinction in contemporary dance from Concordia University in 2004 and simultaneously started working for choreographers Andrew Tay and Sasha Kleinplatz, both independently and on their collaborative projects. Post undergrad, Stephanie spent five years in Paris working with Martin Kravitz, Compagnie Kalijo, Small Room Dance, and Jeremy Wade (Berlin) while continuing to present her own creations.

 

In 2014 Stephanie received her Master’s degree from UQÀM (Université du Québec à Montréal), focusing her research-creation on the perception and sensation of present time through the dancer's lived experience. She was recipient of the Pierre Lapointe scholarship for excellence in 2011 and received five teaching positions for undergraduate courses during her studies. Stephanie has presented her own works in Montreal, Toronto, New York, Paris, and Grenoble and has performed for choreographers Helen Simard, Daina Ashbee, Wants&Needs Dance, Parts+Labour_Danse, Anne-Flore de Rochambeau, Alison Daley and other Montreal and Toronto-based choreographers.

S T E P H A N I E  F R O M E N T I N  est une chorégraphe et interprète française-américaine établie à Montréal. Elle est diplômée avec distinction d'un BFA en danse contemporaine à l'Université Concordia en 2004 où elle a travaillé pour les chorégraphes Andrew Tay et Sasha Kleinplatz, respectivement et dans leurs projets collaboratifs. Post-études, Stéphanie passe cinq ans à Paris en travaillant pour Martin Kravitz, Compagnie Kalijo, Small Room dance et Jeremy Wade (Berlin) tout en continuant de présenter son propre travail.

 

En 2014 Stéphanie complète une maîtrise en danse à l’UQÀM où sa recherche-création porte sur la perception et la sensation du temps présent vécu par l’interprète en dansant. Elle fût honorée comme récipiendaire de la bourse Pierre Lapointe pour excellence académique en 2011 et reçoit cinq postes d’enseignement au département de danse pendant ses études. Stéphanie a présenté ses propres créations à Montréal, Toronto, New York, Paris et Grenoble et a été interprète pour Helen Simard, Daina Ashbee, Wants&Needs Dance, Parts+Labour_Danse, Anne-Flore de Rochambeau, Alison Daley et d’autres chorégraphes indépendants à Montréal et à Toronto.